Pour la majorité d’entre nous, qui dit « bouffe » entre 12 et 25 ans dit « cantine ». Et qui dit « cantine » dit « endives braisées au jambon », « épinards à la crème » et autres plats qui ne font franchement pas rêver ! En vrai c’est pas si mauvais, c’est juste qu’on a parfois envie d’autres choses.

Mais la cantine, c’est plus qu’un le lieu où l’on mange, c’est une institution. On en parle !

Un monde à part entière

La cantine, c’est un monde. Un monde avec ses codes et ses règles explicites – les règles officielles, celles du règlement intérieur – ou tacites – les règles officieuses, celles qui ne sont écrites nulle part mais que tout le monde connaît. Par exemple : celui qui a le plus petit numéro dans son verre doit remplir le broc d’eau.

Tu la connais cette règles ? ?

C’est un monde avec ses rituels aussi. D’abord il y a la queue avant d’entrer dans la cantine. Là, c’est chacun sa tactique : soit courir pour arriver à l’ouverture des portes et s’assurer de ne pas attendre ; soit au contraire, faire autre chose pendant que la majorité des gens se pressent dans la file d’attente et arriver tranquille à la fin, quand il n’y a plus personne. Puis on prend son plateau, on choisit ses plats, toussa, toussa, avant de s’installer sur la meilleure table (ou d’attendre debout, au plus mal, que des places se libèrent…). Dans le meilleur des cas c’est vite fait / bien fait et puis cassos, on va profiter tranquillement du reste de la pause déj’ ailleurs !

Moment de groupe : avantages et inconvénients ?

Sauf que ça ne se passe pas toujours comme ça. La cantine, c’est une ambiance : on accroche ou on n’accroche pas. Parfois, comme on l’a dit, la cantine c’est easy. Tu passes du bon temps avec tes potes, tu te mélanges un peu à d’autres groupes pour faire connaissance, bref, tu te socialises quoi. C’est convivial, c’est marrant… rien à dire.

Mais parfois, c’est plus lourd comme ambiance. Il peut y avoir beaucoup de monde et ça peut être franchement bruyant. T’es pas toujours le mieux installé du monde (j’me souviens que dans mon lycée, t’avais des tables où on mangeait côte à côte face au mur, dos à tout le monde, c’était chelou…) ni toujours en très bonne compagnie. Genre tes potes mangent pas aux même heures que toi, où ils t’ont pas attendus (« sympa les gars… ») et là c’est un peu la loose.

Et puis, manger en collectivité, devant les autres, c’est pas toujours si simple. On peut avoir peur que les autres nous jugent en fonction de ce qu’on mange ou des quantités qu’on prend. Parfois aussi, on se force pour ne pas attirer l’attention, pour être discret.e, faire comme tout le monde. C’est un peu malaisant …

La bouffe à la cantine, on aime ou pas ?

Bon, et la bouffe, on en parle ou pas ? Nan parce qu’en vrai c’est quand même ça le but premier de la cantine : se nourrir ! Là, t’as deux teams : team « la cantine c’est dégueulasse » vs team « la cantine c’est pas si pire » (à ma connaissance, personne n’a jamais dis « la cantine c’est trop bon » par contre…).

Perso, j’suis plutôt dans la 2nd équipe. C’est sûr que la nourriture à la cantine, c’est pas de la grande cuisine. La qualité laisse un peu à désirer mais il n’empêche, c’est relativement diversifié (au point qu’on y découvre des trucs, genre le pomelo…) et équilibré. Puis, t’en as pour ton argent quand même non ? Pour beaucoup d’entre nous, la cantine c’est l’assurance de manger à sa faim pour pas si cher et ça, ça compte.

Et toi alors, t’es dans quelle team ? ?

The post La cantine… first appeared on Fil santé jeunes.

The post La cantine… first appeared on ProcuRSS.eu.